Restauration scolaire

lundi 1er mai 2017
par  Jacques Agnes
popularité : 51%

Les personnels en charge du service de restauration, en cuisine comme dans les services d’intendance, et avec eux l’ensemble des communautés éducatives des lycées ont été particulièrement émus des propos tenus publiquement par le Président de notre Région : « Les cuisiniers des lycées font de la merde et ne font que des repas sans goût ».

Sans polémiquer sur la forme qui ne relève pas d’une grande distinction, nous voulons d’abord témoigner que cela a été ressenti comme une véritable agression. Cette assertion appelle quelques observations et questions.
Tout d’abord, elle révèle un très grand mépris pour les personnels, ceux de la Région et ceux de l’État, qui mettent tout en œuvre pour assurer une restauration scolaire de qualité.

La restauration scolaire incombe à la Région. Quels dispositifs a-t-elle mis en place pour assurer le fonctionnement de ce service ? Des recrutements de personnels pour étoffer les équipes de cuisine ? Un groupement d’achat régional qui permettrait d’acquérir les matières premières à moindre coût ?

En réalité la restauration scolaire remplit un rôle social et éducatif essentiel. Le prix moyen du repas est facturé aux alentours de 4.50 € aux familles dont 22,5 % correspondant à la participation des familles aux salaires des agents territoriaux, 1,75 % au titre du fonds commun des services d’hébergement, ces deux prélèvements étant reversés à la Région ; un pourcentage variable de cette somme, fixé par le Conseil d’administration de l’établissement constitue la participation aux charges communes ; il reste environ 2.00 € de denrées alimentaires sur le plateau repas. Pour cette somme, les élèves se voient servir des repas variés et équilibrés qui, pour certains d’entre eux, est le seul repas équilibré et parfois même le seul repas de la journée.

Cette réalité ne pouvant être ignorée de l’exécutif régional, la FSU s’interroge sur le sens de cette agression verbale et les intentions de la Région en matière de devenir de la restauration scolaire. Elle assure de son soutien les personnels ainsi insultés et réaffirme son attachement au service public.

L’exécutif régional ne peut ignorer non plus le rôle pédagogique de la restauration scolaire dans les lycées, qu’il s’agisse du « savoir être ensemble à table », de l’apprentissage du goût et de la diversité des mets, en relation avec les programmes de sciences de la vie ou de géographie, des découvertes de cultures du repas différentes (repas à thèmes) ou des enjeux de développement durable : les services de restaurations sont au cœur des projets de « lycées éco-responsables », que ce soit par les circuits d’approvisionement ou par la gestion des déchets.


Contact

Conseil Fédéral Régional AURA
CFR Auvergne-Rhone-Alpes


BOURSE DU TRAVAIL
205 PLACE GUICHARD
69003 LYON


Tél : 04 78 60 04 80
Port : 06 45 35 97 03
Mél : fsu.aura@fsu.fr